A la une

L'Observatoire sort son premier livre

English version
Article publié le vendredi 18 mars 2022

La gratuité des transports : une idée payante ?

[En librairie le 18 mars 2022]

La gratuité engendre-t-elle une moindre qualité de service et davantage d’incivilités? Les bus gratuits sont-ils vraiment remplis d’anciens cyclistes? Peut-on dire de la gratuité qu’elle constitue une mesure écologique?

La gratuité des transports a le vent en poupe. Après les historiques Compiègne, Aubagne et Châteauroux, les agglomérations de Dunkerque, Niort, Calais et tout récemment, Douai, ont rejoint le club des villes du transport gratuit. En 2023, Montpellier devrait être la toute première métropole à passer le cap, démontrant que la gratuité n’est pas réservée à une poignée de villes petites ou moyennes.

Détricoter le fil des idées reçues

Actuellement, 37 villes françaises pratiquent une forme de gratuité dite totale de leur réseau de transport en commun: la gratuité y est effective tous les jours de la semaine, pour toutes et tous, sans critère d’âge, de lieu de résidence ou de situation financière. Alors que peu d'hommes et de femmes en politique osent remettre en cause la gratuité lorsqu’elle est effective; chez les experts de la mobilité, on se déchire.

Deux camps s’affrontent âprement: les anti et les pro-gratuité. Les arguments échangés sont aussi nombreux que les contre-vérités énoncées. Difficile d’y voir clair tant le débat est passionné, donnant davantage à voir dans les médias des schémas idéologiques solidement ancrés que des faits étayés…

C’est dans ce contexte que les spécialistes de l’Observatoire des villes du transport gratuit ont rédigé cet ouvrage. Leur ambition ? Détricoter le fil des idées reçues les plus fréquemment entendues, aller au-delà du clivage « pour ou contre » et, enfin, considérer la gratuité pour ce qu’elle est: une politique publique comme une autre.

Avec les contributions de Vanessa Delevoye, Christophe Gay, Sophie Hasiak, Maxime Huré, Claire-Marine Javary, Sylvie Landriève, Arnaud Passalacqua, Philippe Poinsot et Julie Vaslin.

8 idées reçues battues en brèche

Idée reçue n°1 : « Rien n’est jamais gratuit »

Idée reçue n°2 : « La gratuité des transports n’est possible que dans les petites villes »

Idée reçue n°3 : « La gratuité sacrifie la qualité du réseau »

Idée reçue n°4 : « Les conditions des conducteurs sont dégradées par la hausse des incivilités »

Idée reçue n°5 : « Avec la gratuité, les gens vont moins marcher »

Idée reçue n°6 : « La gratuité des transports attire les cyclistes »

Idée reçue n°7 : « La gratuité des transports est une mesure écologique »

Idée reçue n°8 : « La gratuité des transports ne favorise pas un report modal depuis la voiture »

Liste des conférences à venir

  • 22 mars 2022 à Villeurbanne, REPORTÉ. Plus d'informations à venir ICI.
  • 22 avril 2022 en visio-conférence. Informations et inscription sur le site des webinaires Vendredis mobilité
  • 24 mai 2022 à Besançon. Plus d'informations ICI.

Cet ouvrage a été publié avec le soutien de l’Agence d’urbanisme de Flandre-Dunkerque, des associations de recherche VIGS et P2M, et du think tank de la mobilité Forum Vies Mobiles.