La gratuité en cartes - 4/La gratuité des transports au programme des élections municipales 2020

Article publié le vendredi 6 mars 2020

A une semaine du premier tour des élections municipales, l’Observatoire des villes du transport gratuit s’est questionné sur les programmes des candidats. Sont-ils nombreux à évoquer la gratuité des transports publics, à se positionner en sa faveur ?

L’Observatoire a recensé 110 communes de plus de 20 000 habitants ayant au moins un candidat aux élections municipales proposant la gratuité totale des transports en commun. A noter le traitement particulier de la Métropole de Lyon, volontairement abusivement considérée de notre part comme « une seule commune » sur cette cartographie ; ses habitants votant pour des programmes établis à l’échelle de compétence métropolitaine.

Les 109 villes identifiées sont classées en fonction du nombre de candidats proposant la gratuité totale des transports publics dans leur programme électoral :

1 candidat.- 77 villes

2 candidats.- 21 villes

3 candidats.- 8 villes

4 candidats.- 4 villes (Perpignan, Bourges, Creil, Caen) où les chances de voir instaurée la gratuité sont donc extrêmement fortes à l’issue du scrutin.

Comment se situent ces candidats sur l’échiquier politique ?

Il s’agit davantage de candidats de gauche, à 59,5 % (NPA, Lutte ouvrière, PC, France insoumise, PS, divers gauche).

La gratuité totale des transports est aussi proposée par des candidats à 17,3 % issus de listes se déclarant citoyennes, des candidats sans étiquette à 9,6 % et des candidats écologistes à 9,6 %.

Les candidats du centre et la droite se partagent les 4% restants : 2,6 % pour la République en marche et l'UDI, 0,6 % divers droite, 1,9 % les Républicains. Un seul candidat Rassemblement national se prononce pour la gratuité (0,5%).

Pour rappel, sur les 35 villes qui pratiquent actuellement la gratuité totale de leurs transports en commun, 40 % se situent à droite de l’échiquier politique, 22,9 % au centre et 37,1 % à gauche.

Que faut-il en conclure ?

Pour la première fois, la gratuité figure au cœur des enjeux des élections municipales. Les candidats qui la proposent sont nombreux. Il conviendra d’examiner les résultats de cette élection à l’aune de cette proposition. S’ils gagnent les élections, les nouveaux maires devront s’assurer de l’acceptation de leur projet par les autres maires également décisionnaires au sein des intercommunalités, qui sont, rappelons-le l’échelon de compétence où se jouent la mise en place des politiques de mobilité des territoires.

Méthodologie

Cette cartographie est le fruit d'un travail de veille de 5 mois sur les élections municipales des 15 et 22 mars 2020. L'outil Europresse a été utilisé afin de permettre un recensement exhaustif des villes où il y a au moins un candidat qui propose la gratuité totale des transports collectifs en vue des prochaines élections municipales. Toutefois, il est possible que certaines communes soient passées entre les mailles de notre équipe de veille. Le cas échéant, merci de nous contacter (formulaire de contact).