Afin d’améliorer l’état des connaissances de la gratuité des transports collectifs, l’Observatoire procède à un recensement précis des territoires français où les transports en commun sont totalement gratuits.

Qu’est-ce qu’un réseau en « gratuité totale » ? Il s’agit d’un réseau au sein duquel tous les usagers, sans distinction, bénéficient sans payer des services réguliers de transport public, sur le périmètre d'une commune, d'une intercommunalité ou le ressort territorial de l’autorité organisatrice de la mobilité, ce pendant la majorité du temps.

D’autres types de gratuité (réservée aux seuls résidents comme à Talinn en Estonie ou à Libourne en France ; aux moins de 18 ans comme à Valenciennes ; uniquement les samedis matins et dimanches comme à Quimper…) existent. Elles peuvent être qualifiées de « partielles ». L’Observatoire s’y intéressera dans les mois à venir.

Si vous disposez d’informations utiles à cet état des lieux des réseaux gratuits, contactez-nous via notre formulaire.

Méthode

Pour réaliser cet inventaire, différentes sources de données ont été croisées ; le but étant d’obtenir une liste la plus exhaustive possible.
Le comité scientifique de l’Observatoire s’est accordé sur une définition de la gratuité totale afin de produire un inventaire fiable et objectif.
Pour renseigner les premiers indicateurs, produire les fiches d’identification et mieux connaître les différents cas, un questionnaire a été envoyé à l’ensemble des villes du transport gratuit identifiées. Les informations présentées dans les fiches de renseignements émanent directement des territoires sollicités.